Consultation en psychologie

 

Pourquoi consulter ?

Les consultations de l’enfant sont généralement motivées par les parents, l’école, le médecin ou les centres spécialisés (Centres Médico-Psychologiques, Centres Médico-Psychologiques pour Enfants et Adolescents, etc.). Les motifs de consultation sont variés et les prises en charge pouvant être proposées par le psychologue sont nombreuses et dépendent de la nature des difficultés que rencontre l’enfant et sa famille.

Chez l’adolescent, les problématiques psychologiques rencontrées sont plus généralement liées à cette période complexe de développement. L’adolescent peut parfois avoir besoin d’une aide extérieure à la famille pour travailler ses liens à cette dernière, ses liens sociaux ou amoureux, ou pour être accompagné dans une recherche identitaire nouvelle.

Dans tous les cas, le psychologue offre un espace de liberté neutre, bienveillant, ou l’enfant, l’adolescent ou sa famille peuvent s’exprimer librement, réfléchir à leur rythme, poser des mots et prendre du recul sur leurs difficultés.

Motifs de consultation les plus répandus

Les motifs de consultation les plus répandus :

  • Anxiété, obsessions, tristesse, timidité excessive, retrait social, manque d’intérêt, anxiété de séparation
  • Difficultés scolaires, difficulté d’apprentissage, difficultés de concentration, retard de langage, comportements impulsifs, opposition, agitation motrice, conflits familiaux
  • Phobies, réaction à un stress environnemental, stress post-traumatique, troubles de l’alimentation, trouble du sommeil, retard mental

Le psychologue peut, dans certain cas, procéder à une évaluation cognitive et intellectuelle. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les troubles psychologiques et neuropsychologiques de l’enfant :

  • Troubles des apprentissages : troubles spécifiques du développement, troubles attentionnels avec ou sans hyperactivité, précocité intellectuelle, déficience intellectuelle, etc.
  • Troubles spécifiques des acquisitions scolaires : dyslexie (troubles d’acquisition de la lecture), dysgraphie (troubles d’acquisition de l’écriture), dysorthographie (troubles d’acquisition de l’orthographe), dyscalculie (troubles d’acquisition du calcul), dysphasie (troubles d’acquisition du langage oral), dyspraxie (troubles du geste, troubles de programmation visuo-spatiale), troubles psychomoteurs (troubles du geste volontaire), etc.
  • Troubles Envahissants du Développement (autisme, syndrome de Rett, syndromes désintégratifs de l’enfance, syndrome d’Asperger, etc.)

Les troubles psychologiques et neuropsychologiques de l’enfant et de l’adolescent :

  • Troubles environnementaux, réactionnels et psycho affectifs (troubles de l’attachement et anxiété de séparation, troubles anxieux, trouble panique, troubles des conduites et comportements d’opposition, stress post-traumatique, troubles obsessionnels, troubles du comportement alimentaire, troubles du sommeil, dépression de l’enfant ou du jeune adulte, etc.)
  • Troubles de la personnalité et psychoses (états-limites, troubles bipolaires, troubles schizophréniques, etc.)

Prises en charge et pistes de soin

Dans le cas de troubles des apprentissages ou de troubles spécifiques des acquisitions scolaires :

  • prise en charge neuropsychologique et cognitive mise en place après une évaluation cognitive ou intellectuelle standardisée (Pour plus d’information, cliquez ici.)
  • prise en charge psychologique de l’enfant, travail sur l’estime de soi, thérapies à l’aide de médiateurs (jeux, dessins, etc.)
  • mise en place d’une guidance parentale

Dans le cas de troubles environnementaux, réactionnels et psychoaffectifs :

  • soutien psychologique ponctuel de l’enfant ou de l’adolescent (par exemple suite à la séparation des parents, à un décès, à un événement traumatique, etc.)
  • thérapie brève de l’enfant ou de l’adolescent, thérapies à l’aide de médiateurs (jeux, dessins, etc.)
  • Guidance parentale et travail psychologique de soutien aux parents
  • Médiation familiale (travail du lien parents-enfant, accompagnement de la fratrie, etc.)

Dans le cas de Troubles Envahissants du Développement (troubles autistiques) :

  • Travail thérapeutique avec l’enfant, accompagnement psychologique de soutien, thérapies à l’aide de médiateurs (jeux, dessins, etc.)
  • Guidance parentale et travail psychologique de soutien aux parents
  • Médiation familiale (travail du lien parents-enfant, accompagnement de la fratrie, etc.)
  • Groupes de paroles
  • Orientation vers des structures spécialisées

 

Pour prendre rendez-vous ou demander plus de renseignements, cliquez ici.